Prévention

8 conseils pour arrêter de fumer

Depuis quelques temps, l’idée d’arrêter de fumer fait son bonhomme de chemin dans votre esprit. Mais, on vous l’accorde, c’est plus facile à dire qu’à faire. Nous vous proposons quelques pistes et astuces pour vous accompagner.

Définissez vos motivations : pourquoi voulez-vous arrêter de fumer ?

Mieux respirer, vous libérer de la dépendance, faire des économies, renouer avec le goût, faire attention à votre santé ou à celle de vos enfants… Les raisons pour arrêter la cigarette sont propres à chacun. Listez les vôtres, elles vous guideront tout au long du processus et vous motiveront à chaque étape.

 

Projetez-vous : imaginez votre vie sans tabac. Des économies qui vous permettent de partir en voyage au Portugal ou un week-end dans un parc d’attraction avec vos enfants. Des repas qui régalent vos papilles. L’atteinte des 10km en course à pieds.

En parallèle, n’hésitez pas non plus à lister les raisons qui vous empêchent d’arrêter. Quelles craintes avez-vous face à l’arrêt ? Grossir, être irritable ou triste, vous sentir seul, moins profiter des soirées avec vos amis ou encore les symptômes de sevrage tabagique. Écrire ses peurs sera une première étape pour les affronter.

La motivation est la clé pour rompre avec la cigarette. Sentez-vous réellement prêt avant de franchir ce cap.

Faites le point sur votre consommation : quelle est votre relation à la cigarette ?

Il vous est également nécessaire de connaître vos habitudes de consommation. Comprendre votre relation à la cigarette vous aidera à trouver la méthode qui vous convient et mettra toutes les chances de votre côté.

 

Pour cela, répondez aux questions suivantes :

  • Quand fumez-vous dans la journée ? Au lever, après un repas, lors d’une pause, avant d’aller vous coucher. La cigarette sert bien souvent de repère dans la journée.
  • Y a-t’il des moments particuliers durant lesquels vous fumez, voire plus que d’habitude ? Cela peut-être face à un stress tel qu’un travail urgent à rendre, ou quand vous êtes en colère, ou lors de moments de convivialités, quand vous souhaitez faire une pause dans la journée, etc.
  • Combien de cigarettes fumez-vous par jour ? Combien vous coûte cette consommation ? Calculez ce coût grâce à la simulation de Tabac Info Service. https://www.tabac-info-service.fr/Mes-outils/La-calculette
  • Quels sont les côtés positifs à fumer ? Un moyen de détente, un plaisir, un moyen de gérer le stress ou de réguler votre poids, une aide à la concentration, un essentiel pour passer un bon moment entre amis, etc.
  • Quels inconvénients percevez-vous ? Peut-être en avez-vous marre d’être essoufflé, d’avoir les dents jaunes, d’avoir sans arrêt le goût du tabac, de perdre de l’argent, d’avoir peur pour votre santé, etc.

 

En répondant par écrit à ces questions, vous apprendrez à mieux connaître vos habitudes, à quantifier votre consommation et à repérer quelles cigarettes seront les plus difficiles à éliminer.

Définissez votre stratégie : quel est le moyen qui vous semble idéal pour arrêter de fumer ?

Plusieurs méthodes sont possibles pour vous aider à arrêter de fumer.

Vous pouvez décider :

  • De cheminer seul, en vous aidant de lectures telles que le livre d’Allen Carr, « La méthode simple pour en finir avec la cigarette» ;
  • De vous faire accompagner, par un professionnel de santé ou un tabacologue, ou par un ex-fumeur ;
  • D’opter pour un traitement adapté, choisi avec un professionnel de santé ;
  • D’opter pour la cigarette électronique, cependant celle-ci doit faire partie d’un processus d’arrêt progressif et non d’un moyen de compensation à long terme.

 

Les méthodes qui fonctionnent pour les autres ne le seront pas forcément pour vous.  À vous de choisir celle qui vous paraîtra la plus adaptée, en fonction de vos besoins, de vos motivations et de votre relation à la cigarette.

Préparez-vous : quelle organisation allez-vous adopter ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est essentiel de se préparer en anticipant le moment de l’arrêt.

Tout d’abord, cela suppose de choisir une date. Elle vous engagera, notamment si vous en parlez à votre entourage.

Il n’existe pas de date idéale. Choisissez le moment qui vous semble le plus opportun. Certains ont fait le choix d’arrêter pendant les vacances, par exemple. D’autres ont choisi une date symbolique : leur anniversaire, la rentrée, la naissance d’enfant, etc.

 

De plus, nous n’y pensons pas forcément mais il est essentiel de préparer également son logement : débarrassez-vous des cendriers, briquets, étuis, et tout élément qui peut vous faire penser à la cigarette. Faites de même sur votre lieu de travail.

 

Enfin, trouvez des occupations qui vous détourneront de l’envie de fumer quand elle se présente. Boire un thé, faire des exercices de respiration, du sport, écrire, ou encore faire une promenade. Profitez-en pour initier une nouvelle activité comme un loisir créatif.

 

Organisez votre emploi du temps en y indiquant la date d’arrêt, les choses à faire pour vous préparer, les étapes et objectifs importants pour vous, ainsi que les occupations choisies.

Informez-vous : comment le sevrage tabagique va-t-il se passer ?

Afin de mieux comprendre le processus de sevrage tabagique et d’anticiper les obstacles, il est essentiel de vous informer. Lisez, parlez et demandez conseil à des professionnels de santé et à des ex-fumeurs.

Renseignez-vous sur :

  • Le déroulé du sevrage tabagique ;
  • Les symptômes que vous allez peut-être avoir, les difficultés que vous allez peut-être rencontrer ;
  • Les impacts du tabagisme sur la santé.

S’informer par soi-même est souvent bien plus efficace que les images sur les paquets de cigarettes ou les messages publicitaires.

Entourez-vous : qui a dit qu’arrêter de fumer était une épreuve solitaire ?

Même s’il s’agit d’une démarche personnelle, rester seul n’est peut-être pas une bonne idée pour traverser cette épreuve. N’hésitez donc pas à vous entourer :

  • Impliquez vos proches si vous le souhaitez ;
  • Rencontrez d’autres personnes qui arrêtent ou ont arrêté, ils savent ce que vous traversez ;
  • Et si vous arrêtiez avec un proche pour vous entraider mutuellement ?
  • Faites-vous accompagner par un professionnel de santé ou un tabacologue ;
  • Rejoignez une communauté en ligne ;
  • Participez à l’opération Moi(s) Sans Tabac, qui commence le 1er novembre ! https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

Parlez, confiez-vous, demandez conseil. Plus vous serez entouré et accompagné, plus vous vous sentirez soutenu et ainsi plus fort que jamais.

Félicitez-vous : et si vous vous remerciez pour chaque étape franchie ?

Exercez-vous à la gratitude : félicitez-vous pour chaque petit pas, pour chaque étape franchie vers l’arrêt définitif. Même s’il s’agit d’une nouvelle tentative, chacune vous rapproche de votre objectif.

Pour cela, n’hésitez pas à prendre 5 minutes dans votre journée pour noter les progrès réalisés.

 

Soyez reconnaissant envers les progrès effectués. Vous vous concentrerez sur le positif et vous avancerez ainsi plus facilement.

Déculpabilisez : vous êtes humain !

L’arrêt du tabac est progressif, il s’agit d’un véritable apprentissage. Vous aurez forcément des moments difficiles où vous devrez affronter votre envie de fumer. Il se peut que vous rechutiez, mais chaque tentative sera de plus en plus longue et vous mènera vers un arrêt définitif. Ne baissez pas les bras.

 

Comprendre ses motivations, se préparer et s’entourer sont les clés pour arrêter de fumer.  Vous seul saurez si vous vous sentez prêt, si c’est le bon moment.

Articles similaires