Les prothèses dentaires remplacent ou consolident une ou plusieurs dents abîmées. Il en  existe différents types.
  • Les prothèses fixes, comme les couronnes et les bridges. Une couronne reconstitue  durablement la dent pour la protéger. Lorsque plusieurs dents sont absentes, la  reconstitution peut s’effectuer sous forme de bridge.

Les prothèses fixes remboursées par l’Assurance Maladie Obligatoire sont réalisées dans les  types de matériaux suivants : couronne métallique, céramo-métallique, zircone et céramo-céramique.

  • Les prothèses amovibles sont des appareils dentaires (« dentiers ») qui peuvent s’enlever et  qui remplacent généralement plusieurs dents.
À compter de 2019, et de façon progressive, les chirurgiens-dentistes se sont engagés à  appliquer des honoraires limités selon le type de prothèse et la localisation de la dent  canine, incisive, prémolaire, molaire).
Pour certaines prothèses dentaires, entrant dans le panier de soins « 100 % Santé », les  contrats complémentaires responsables prennent en charge, à compter de 2020 et 2021, en plus de la base de remboursement de l’Assurance Maladie Obligatoire, l’intégralité des  dépenses engagées, permettant ainsi à l’adhérent ou assuré de n’avoir aucun frais restant à  sa charge, sous réserve que les chirurgiens-dentistes respectent les tarifs maximum fixés.
Les prothèses dentaires qui n’entrent pas dans le panier de soins « 100 % Santé » sont prises  en charge par l’Assurance Maladie Obligatoire dans les mêmes conditions. Le  remboursement par l’assurance maladie complémentaire dépend du niveau de garantie souscrite.
Les chirurgiens-dentistes doivent également respecter les tarifs maximums fixés pour  certaines de ces prothèses qui n’entrent pas dans le panier « 100 % Santé ».
Le chirurgien-dentiste est tenu de remettre un devis avant de poser une prothèse dentaire.  Le devis doit comporter le prix d’achat de chaque élément de la prothèse et le prix des  prestations associées. Il doit nécessairement comporter une proposition entrant dans le panier « 100 % Santé » ou à défaut hors champ du panier « 100 % Santé » mais soumis à un  tarif maximum de facturation, lorsqu’une telle proposition existe.