Ces techniques permettent de reconstruire la dent tout en la gardant vivante. Différents  matériaux peuvent être utilisés (en métal, en composite ou en céramique).
Les tarifs facturés par les chirurgiens-dentistes pour ces actes sont en général supérieurs à la  base de remboursement. Les inlaysonlays ne figurent pas dans le panier « 100 % Santé ». Ils  figurent en revanche dans le panier dit « modéré » lorsqu’ils sont réalisés en composite ou  alliage non précieux et dans le panier dit « libre » lorsqu’ils sont en céramique ou en alliage précieux. Ce sont les seuls soins conservateurs pour lesquels le chirurgien-dentiste peut facturer un tarif supérieur à la base de remboursement. Le tarif des inlays-onlays composite ou en alliage non précieux sera toutefois plafonné à compter du 1er janvier 2021. Celui des  inlays-onlays en céramique ou alliage précieux restera quant à lui libre.
Certains contrats responsables peuvent prendre en charge les dépenses engagées au-delà de  la base de remboursement pour ces actes dans la limite du plafond fixé lorsqu’un tel  plafond est prévu.
Le chirurgien-dentiste doit remettre un devis à son patient avant d’effectuer ces actes.