Prévention

Seniors : la santé dans votre assiette !

Selon l’âge, les besoins en matière d’alimentation deviennent plus spécifiques. C’est pourquoi les seniors doivent être attentifs à ce qu’ils mangent, tout en gardant le plaisir de manger.

Ce qu’il doit y avoir dans votre assiette

Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas parce que l’on vieillit qu’il faut louper des repas. Les 3 repas par jour sont indispensables pour apporter tous les nutriments dont le corps à besoin. Il faut aussi continuer à apporter au corps des protéines et vitamines pour préserver la masse musculaire du corps. Pour les personnes souffrant de cholestérol, les viandes blanches sont à privilégier.

Il ne faut pas non plus négliger les produits laitiers qui apportent calcium et renforcent donc les os, plus fragiles à partir d’un certain âge.

Les fruits et légumes vous apporteront vitamines et minéraux ainsi que des fibres pour préserver un bon transit intestinal.

Pensez à boire

Effectivement, cela paraît évident, mais avec les années, la sensation de soif s’atténue. Il faut donc prendre l’habitude de boire régulièrement, environ 1,5 L par jour. On ne le rappellera jamais assez, mais ce chiffre est amené à évoluer en période de forte chaleur, de fièvre ou lors de la prise de certains médicaments.

N’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater !

Continuez à bouger

Il faut entretenir sa masse musculaire, ses os et ses articulations. C’est pourquoi n’hésitez pas à bouger pour entretenir votre corps. Pratiquez des activités douces comme le yoga par exemple (une heure par semaine serait l’idéal). Vous pouvez bien évidemment les coupler avec d’autres petites activités comme la jardinage, ou quelques minutes de marche par jour, selon les possibilités. L’entretien de votre masse musculaire passe également par ce que vous mangez. Il faudra privilégier les protéines. Pour les os, l’apport en calcium devra se faire par la consommation de 3 à 4 produits laitiers par jour dans l’idéal. Concernant les articulations, nous vous préconisons les poissons gras crustacés et autres acides gras oméga 3.

Un bon petit plat pour un cerveau préservé

L’entretien du cerveau et de la mémoire passe par les activités physiques et les liens sociaux, mais votre alimentation peut vous aider. Des habitudes équilibrées contribuent au bon fonctionnement des neurones et des vaisseaux ainsi qu’à une bonne irrigation du cerveau. Privilégiez acides gras oméga 3, vitamines B et antioxydants.

Besoin d’idée pour savoir comment manger pour une santé préservée ? Retrouvez des recettes sur-mesure sur Bien-être & Santé.

Articles similaires