Prévention

Premiers secours : quels sont les gestes qui sauvent ?

Vous souvenez-vous du brevet des premiers secours passé ou proposé lors de votre scolarité ? Oui, cela remonte… Et pourtant, vous pouvez être confronté, un jour ou l’autre, à une situation d’urgence en pleine rue, sur votre lieu de travail ou chez vous. Nous sommes tous capables d’intervenir, et cela peut s’avérer déterminant pour la personne en danger.

 

Comment porter secours ?

Quelle que soit la situation d’urgence face à laquelle vous devez intervenir, pensez à :

  • Sécuriser le lieu de l’accident et la personne en danger ; mais pensez d’abord à votre propre sécurité, si vous ne pouvez intervenir, sécurisez au mieux le périmètre et attendez les secours ;
  • Analyser l’état de santé de la victime : vérifiez si elle est consciente, si elle respire normalement, si elle saigne ou non, posez-lui des questions si possible et rassurez-la, un bilan vital permettra d’adapter les gestes de premier secours.
  • Alerter les services d’urgences et leur fournir un maximum d’informations telles que votre nom et numéro de téléphone, la situation, les risques, l’endroit où est la victime, ainsi que les actions et gestes que vous avez entrepris.

Pour rappel, contactez l’un ou l’autre de ces numéros :

18 : sapeurs-pompiers

15 : Samu

17 : police ou gendarmerie

115 : Samu social

112 : urgences européennes

  • Puis dispensez les gestes de premiers secours.

En fonction du problème rencontré par la victime et du degré d’urgence, des gestes spécifiques sont à réaliser.

 

Quels sont les gestes de premier secours à dispenser ?

Dans plusieurs situations, votre intervention est cruciale. Des gestes essentiels, pourtant simples, peuvent sauver des vies.

 

Quelqu’un s’étouffe devant vos yeux lors d’un repas ? Si la victime ne peut pas parler ni respirer mais est encore consciente, donnez des claques sur son dos, en vérifiant l’évolution de la situation. En l’absence de réaction au bout de 5 claques, réalisez autant de compressions abdominales en passant vos bras autour de son corps et vos mains sur son abdomen.

En cas de perte de connaissance, allongez-la, alertez les secours et initiez une réanimation cardio-pulmonaire en effectuant 30 compressions thoraciques. Et ce, jusqu’à ce que la victime reprenne conscience ou que les secours arrivent.

 

Adoptez les bons gestes en cas d’étouffement.  

 

Votre conjoint s’est coupé accidentellement et la plaie saigne abondamment ? Demandez-lui de comprimer sa blessure ou, s’il n’y arrive pas, exercez vous-même une pression. Cependant, protégez-vous les mains pour éviter le contact avec le sang et ainsi toute infection. Lorsque vous alerterez les secours, pour vous libérer les mains, utilisez un tissu propre faisant office de tampon compressif que vous enroulerez fermement sur la plaie. Poursuivez ensuite la compression jusqu’à l’arrivée des secours.

 

Apprenez à réaliser un tampon compressif.

 

Vous voyez qu’un passant se plaint d’une douleur dans la poitrine, il semble même avoir des difficultés à respirer et d’autres douleurs ? Il s’agit peut-être d’un malaise cardiaque. Posez-lui des questions sur ce malaise et rassurez-le. Aidez-le à s’asseoir ou à s’allonger, selon son besoin et alertez les secours.

 

Si vous êtes face à une personne inconsciente, vérifiez qu’elle respire et libérez ses voies aériennes en basculant sa tête en arrière et en soulevant son menton. Tournez-la sur le côté, en position latérale de sécurité et alertez les secours.

 

Sachez mettre une personne en position latérale de sécurité.

 

Si cette personne ne respire pas, il se peut qu’elle soit victime d’un arrêt cardiaque. Appelez immédiatement les secours. Puis exercez 30 compressions thoraciques au centre du thorax suivies de 2 insufflations en bouche-à-bouche ; continuez jusqu’à l’arrivée des secours. Si un défibrillateur est à votre portée et que la réanimation manuelle n’a pas fonctionné, n’hésitez pas à l’utiliser en suivant les instructions indiquées sur l’appareil.

 

Apprenez à réaliser une réanimation cardio-pulmonaire.

 

Vous souhaitez vous former aux gestes de premiers secours ? Rien de plus simple !

On vous l’accorde, prendre connaissance de ces gestes et les retenir n’est pas simple, d’autant plus que le stress vient généralement s’en mêler lorsqu’une situation d’urgence se présente. N’hésitez donc pas à vous former. Plusieurs associations sont agréées pour délivrer la formation aux premiers secours, dénommée PSC1 – prévention et secours civiques de niveau 1. D’une durée de 7 à 10h, cette formation pratique est accessible à tous, dès 10 ans. Son coût varie de 50 à 70 euros, selon les organismes qui la dispensent. Parfois, des événements organisés près de chez vous vous permettent de bénéficier de cette formation gratuitement.

Vous retrouverez sur le site du gouvernement l’ensemble des organismes pouvant vous former aux premiers secours.

 

Soyez à même de pouvoir sauver une vie grâce à des gestes simples mais pourtant cruciaux. Vous former permettra d’acquérir ces gestes essentiels et d’éviter de stresser lorsqu’une situation d’urgence se présentera. Vous avez les moyens d’agir !

Articles similaires