Prévention

Grossesse : quels sont les examens obligatoires et étapes essentielles ?

Ça y est, vous avez pris la grande décision d’avoir un enfant. Bravo pour cette grossesse ! 

 

Mais que faire une fois enceinte ?

 

Ventre qui s’arrondit, envies particulières, rêves étranges, nausées, douleurs au ventre ou au dos, bébé hyperactif ou, au contraire, calme, sautes d’humeur, questionnements… 

C’est un bouleversement dans votre vie, source de joies mais aussi d’inquiétudes. Et c’est normal. 

Vous allez découvrir votre corps tel que vous ne l’avez jamais vu et ressenti. Vous allez passer d’une émotion à l’autre. 

 

Malgré votre bonheur d’être enceinte, vous pouvez vous sentir perdue face à votre grossesse. 

Qui va m’accompagner ?

Est-ce que ma grossesse va bien se passer ? 

C’est normal, ce que je ressens là ? Il y a peut-être un problème ?

Mon enfant sera-t-il en bonne santé ? 

Quels examens dois-je faire et quand ? 

 

Soyez rassurée, nous vous éclairons et vous récapitulons les étapes et les examens pour une grossesse sereine.

 

Au programme du suivi de votre grossesse : un entretien prénatal, 7 consultations médicales et 3 échographies obligatoires. Le tout est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Oui, ça peut vous sembler beaucoup. Mais ils ont tous pour objectif de prévenir certains risques liés à la grossesse et de vous assurer que votre bébé se porte bien.

 

Le choix du professionnel de santé qui vous accompagnera tout au long de votre grossesse vous revient.

Vous pouvez faire appel à :

  • votre médecin généraliste
  • un médecin gynécologue
  • une sage-femme

Ces deux derniers peuvent exercer en libéral, à l’hôpital ou dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI).

Choisissez le professionnel de santé avec qui vous vous sentez le plus à l’aise. 

 

Et votre conjoint dans tout ça ? Prendre sa place de deuxième parent n’est pas simple. Alors, incluez-le dès le départ et échangez ensemble sur ce que vous ressentez et sur ce qui vous semble bon pour votre enfant. Allez aux examens médicaux ensemble – d’ailleurs, sachez qu’il a le droit à des autorisations d’absences pour 3 de ces examens.

Aussi, s’il le souhaite, il peut bénéficier d’un examen de santé pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

 

Maintenant que vous êtes bien accompagnée, rendez-vous à votre entretien prénatal.

 

L’entretien prénatal précoce : posez toutes vos questions

Si vous avez des questions, des difficultés, douleurs ou inconforts, parlez-en en toute franchise à votre médecin ou votre sage-femme.

 

Cet entretien prénatal précoce vise à faire le point sur :

  • votre projet de naissance
  • vos besoins d’accompagnement lors de votre grossesse et après l’accouchement
  • votre hygiène de vie (alimentation, activité physique, alcool, tabac…)
  • vos questions, vos inquiétudes, vos difficultés

 

Nous vous conseillons de le faire le plus tôt possible. Toutefois, il n’est jamais trop tard pour le faire ! 

Seule ou en couple, c’est vous qui choisissez. 

 

Le 3ème mois : le début de votre suivi de grossesse

Lors de cette première consultation obligatoire, vous déclarez votre grossesse auprès de votre CPAM et la CAF (ou MSA, si vous y êtes affiliée).

Deux possibilités : 

  • Votre professionnel de santé complète la déclaration en ligne, qui est transmise directement.
  • Ou, vous complétez ensemble la déclaration papier. Vous devez envoyer une partie à la CAF et l’autre à la CPAM, et ce avant la fin des 14 premières semaines de grossesse.

 

Suite à votre déclaration, l’Assurance Maladie vous envoie un calendrier des examens médicaux à réaliser, un carnet de santé, ainsi que le guide “Ma maternité”.

 

Au cours de cette première consultation, votre médecin ou sage-femme vous prescrit plusieurs examens

  • Une prise de sang, pour déterminer votre groupe sanguin, rechercher certaines maladies (rubéole, hépatite B, syphilis, toxoplasmose, VIH) et une éventuelle anémie.
  • Une analyse urinaire, pour vérifier le taux de sucre et de protéines dans vos urines, et ainsi déceler un éventuel diabète gestationnel, une hypertension artérielle gravidique ou une infection.
  • La première échographie, pour préciser la date de début de votre grossesse.

 

Si vous n’êtes pas à jour, votre professionnel de santé réalise un frottis.

 

Il peut également vous proposer le dépistage de la trisomie 21.

 

N’hésitez pas à signaler des antécédents familiaux, des problèmes de santé, des traitements en cours ou des allergies si vous en avez.

Parlez aussi de travail : est-il à risque pour le bon développement de votre bébé ?

 

Et bien sûr, posez toutes les questions qui vous passent par la tête. Même celles qui vous paraissent naïves – elles ne le sont pas.

 

Au cours des 4ème et 5ème mois de grossesse, votre nouvelle routine s’installe

Les 2ème et 3ème consultations auprès de votre médecin ou sage-femme sont des examens cliniques dont vous commencez à avoir l’habitude.

Prise du poids et de la tension artérielle, examens des urines et contrôle sanguin…

S’y ajoutent cette fois-ci la mesure de la hauteur de l’utérus pour évaluer la croissance du bébé, et l’écoute de son cœur.

 

Il est l’heure de votre deuxième échographie. Elle vérifie la formation de votre bébé et, si vous le souhaitez, vous révèle son sexe.

 

C’est également le moment pour vous pencher sur la santé de vos dents. Eh oui ! Un suivi bucco-dentaire est essentiel. 

Pourquoi ? 

La grossesse est synonyme de changements hormonaux, immunologiques et alimentaires, de modifications de la salive, et de nausées.

Ces changements peuvent fragiliser vos dents et vos gencives, et entraîner des caries ou des maladies parodontales. Le risque ? Une prématurité ou un poids de naissance faible.

 

Alors, dès le 4ème mois, prenez soin de vos dents et rendez-vous chez le dentiste pour un bilan bucco-dentaire. Il est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

 

6ème mois : songez à votre préparation à la naissance et à la parentalité

Votre 4ème consultation auprès de votre médecin ou sage-femme est complété par plusieurs examens : 

  • Dépistage de l’hépatite B (antigène Hbs)
  • Recherche de maladies, par prise de sang
  • Recherche d’anticorps irréguliers, si vous avez un groupe sanguin négatif ou si vous avez été transfusée

 

L’accouchement approche, votre nouvelle vie de parent aussi. Pour vous y préparer au mieux, participez à votre première séance de préparation à la naissance, et planifiez les 6 autres au cours des 3 derniers mois.

En effet, vous bénéficiez de 7 séances de préparation à la naissance et à la parentalité. Elles sont toutes prises en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

 

Individuelles ou collectives, elles sont généralement menées par une sage-femme. Votre conjoint peut y participer. Demandez conseil à votre médecin ou sage-femme qui vous suit. 

 

Vous serez incollable sur le déroulement de l’accouchement et sereine quant à votre retour à domicile. Vous saurez à quoi vous attendre après l’accouchement et quels soins apporter à votre enfant. 

Vous apprendrez quelques exercices de relaxation, corporels et de respiration, ainsi que les gestes à adopter.

 

Les 3 derniers mois, accouchement en vue !

Comme chaque mois, vous vous rendez à votre 5ème consultation de suivi. Le 7ème mois marque aussi votre dernière échographie. Le médecin précise la position de votre bébé dans l’utérus et vérifie sa croissance.

 

Lors du 8ème mois, outre la consultation habituelle, vous bénéficiez d’une consultation pré-anesthésique obligatoire (que vous fassiez le choix d’une péridurale ou non).

 

Enfin, la dernière consultation auprès de votre médecin ou sage-femme arrive. Vous êtes prête (même si vous en doutez).

 

Si les examens obligatoires de suivi de grossesse et séances de préparation sont globalement les mêmes pour toutes les femmes, chaque grossesse est différente. 

Alors, posez toutes les questions qui vous viennent à l’esprit à votre professionnel de santé. 

Aussi, soyez indulgente avec vous-même : vous apprenez, au fur et à mesure. Faites-vous confiance, écoutez-vous et prenez soin de vous.

Articles similaires