Prévention

Don du sang : sauvez des vies grâce à un geste simple et rapide

Avez-vous déjà pensé à donner votre sang ? Nous n’avons pas vraiment ce réflexe. Pourtant, en un rien de temps, nous pouvons sauver des vies. L’épidémie de COVID-19 n’a pas aidé l’Établissement Français du Sang (EFS) à remplir les stocks, bien au contraire. La plupart des donneurs habituels ont déserté, par crainte légitime d’être contaminé par le COVID-19 au contact d’autres personnes, et pour respecter les mesures du confinement. De plus, aujourd’hui, l’activité hospitalière reprend. Il est donc grand temps de refaire les stocks ! Et si vous donniez à l’occasion de la Journée Mondiale du don du sang ? Des collectes de don du sang sont probablement organisées près de chez vous ces prochains jours.

 

Qui peut donner son sang ?

Si vous avez entre 18 et 70 ans, en bonne santé et pesez plus de 50kg, vous pouvez très probablement donner votre sang. Toutefois, certains critères peuvent être à l’origine d’une contre-indication.

En effet, vous ne pourrez pas faire un don du sang notamment si :

  • Vous avez eu une transfusion ou une greffe d’organe, ou avez été opéré il y a moins de 4 mois,
  • Vous avez une maladie chronique type cardiovasculaire, diabète, asthme sévère…
  • Vous avez eu une maladie virale, telle qu’une grippe (ou le COVID-19), il y a moins de 2 semaines,
  • Vous êtes une femme enceinte, ou vous avez accouché il y a moins de 6 mois,
  • Vous avez fait un piercing ou un tatouage il y a moins de 4 mois,
  • Vous avez donné il y a moins de 8 semaines,
  • Vous avez séjourné au Royaume-Uni pendant au moins un an, entre 1980 et 1996,
  • Vous avez voyagé dans une zone à risque de paludisme, il y a moins de 4 mois.

 

D’autres critères peuvent rentrer en compte. Mais pour savoir si vous pouvez donner, l’EFS a établi un questionnaire qui vous indiquera, en fonction de vos réponses, si vous pouvez donner ou non.

Si vous répondez « oui » à l’une des questions, il vous aiguillera également sur les éléments à évoquer lors de l’entretien préalable au don au médecin responsable.

 

De plus, si votre groupe de sang est O, vous êtes un donneur universel : votre sang peut être transfusé à un grand nombre de personnes qui en ont besoin.

 

Concrètement, vous pouvez faire 3 types de don :

  • Le don de sang total : c’est le plus courant. Il sert pour les transfusions sanguines ou alors pour la recherche médicale. Si vous êtes un homme, vous pouvez donner votre sang 6 fois par an ; si vous êtes une femme, 4 fois.
  • Le don de plasma : il est utilisé pour les vaccins et remèdes contre l’hémophilie, mais également pour prévenir des maladies liées au rhésus chez les nouveau-nés. Vous pouvez donner 24 fois par an maximum.
  • Le don de plaquettes, pour soigner des cancers comme la leucémie. Vous pouvez donner des plaquettes 12 fois par an maximum.

 

Pourquoi faire un don du sang aujourd’hui ?

Vous sauvez des vies

Selon l’EFS, 1 million de malades sont soignés grâce aux dons du sang.

Ces personnes peuvent être en situation d’urgence. Elles ont par exemple été victimes d’un accident de voiture ou d’une catastrophe naturelle. Ou encore, ce sont des femmes qui ont présenté des complications lors de leur grossesse ou de leur accouchement.

D’autres ont des besoins permanents de sang. En effet, 47% des patients transfusés sont atteints d’une maladie du sang ou d’un cancer.

Enfin, le sang est nécessaire à la suite d’interventions chirurgicales (ce qui représente 35% des transfusions).

 

Vous fabriquez des médicaments

Comme nous en parlions précédemment, le don de plasma est utilisé pour préparer des vaccins, mais également pour produire des médicaments, qui sont essentiels à beaucoup de malades chroniques.

 

Vous faites avancer la recherche médicale

Selon votre groupe sanguin et les besoins du moment, vous pouvez être amené à donner votre sang pour faire avancer la recherche. En effet, le sang est nécessaire pour comprendre certaines maladies. De plus, il est nécessaire de tester certains traitements sur le sang humain.

 

Les produits sanguins ont une durée de vie limitée

42 jours, c’est la durée de vie des globules rouges.

7 jours, c’est la durée de vie des plaquettes sanguines.

Le besoin en approvisionnement de sang est constant. L’enjeu est alors d’avoir assez de réserves de sang mais pas trop, pour éviter que les produits se périment.

 

Ça ne prend qu’une heure de votre temps

Bon, d’accord, un peu plus en comptant votre déplacement. Mais, nous pensons qu’il n’y a pas de gestes plus simples et plus rapides, que celui de donner son sang.

 

Où donner son sang ?

L’Établissement Français du Sang est le responsable de la transfusion sanguine en France. Il existe plus d’une centaine de sites de prélèvement fixes. Mais également, on estime à 40 000 le nombre de collectes mobiles. En effet, des prélèvements peuvent être organisés ponctuellement par des associations locales, des communes, des facultés, etc.

Soyez donc attentif : peut-être votre commune met-elle en place prochainement une collecte. Bien sûr, la sécurité et la qualité de la chaîne transfusionnelle de ces collectes mobiles sont garanties par l’EFS.

 

N’hésitez pas à regarder directement sur le site de l’EFS les dates de collectes organisées au plus près de chez vous.

De plus, certaines sont peut-être organisées ces prochains jours, entre le 11 et le 17 juin 2020, à l’occasion de la Journée Mondiale du sang.

 

Concrètement, comment se passe un don du sang ?

Ça y est, vous êtes décidé à donner votre sang ?

Alors, rendez-vous rendre directement dans un point de collecte.

 

Pensez à manger 1 ou 2h avant, mais en évitant les graisses et les boissons alcoolisées.

 

Aussi, munissez-vous de votre pièce d’identité, que vous devrez présenter. Toutefois, le don reste anonyme, seul l’EFS connaîtra votre identité, utile en cas d’anomalie détectée dans votre sang.

 

Sur le lieu de collecte, vous serez accueilli par un agent qui vous demandera votre pièce d’identité. Il procèdera à l’enregistrement de votre dossier. Il vous remettra un questionnaire, composé de questions telles que celles du questionnaire en ligne de l’EFS.

 

Ensuite, vous aurez un entretien confidentiel, dit « préalable au don ».

Un médecin ou un infirmier étudiera vos réponses et vous demandera des précisions. Il procèdera à un rapide examen médical rapide, voire un test pour mesure votre taux d’hémoglobine.

Les 2 combinés, questionnaire et examen, détermineront si vous êtes habilité à donner votre sang.

 

Si vous avez oublié de mentionner quelque chose au médecin ou dans le questionnaire, n’hésitez pas à rappeler le lieu de collecte (un numéro de téléphone vous est communiqué). Que cela soit dans les heures qui suivent, jusqu’à 15 jours après votre don du sang.

 

Si vous avez passé le test haut la main, vous serez rapidement appelé pour procéder au don. Un infirmier procédera au prélèvement, dans le pli du coude, grâce à un matériel stérile et à usage unique.

Vous n’aurez alors plus qu’à attendre que les 420 à 480 ml vous soient prélevés, selon votre volume sanguin.

En général le don du sang dure 8 à 10 minutes. Mais prévoyez 1h. C’est le temps nécessaire pour l’entretien médical, le prélèvement, et quelques instants de repos.

 

Néanmoins, prévoyez plus de temps si vous donnez du plasma (1h30) ou des plaquettes sanguines (2h30).

 

Lorsque votre don est fini, prenez le temps de vous reposer quelques minutes. Il se peut que vous vous sentiez faible, ou que votre tête tourne un peu dans les minutes ou les heures après votre don. Prélever une telle quantité de sang n’est pas anodin. Alors hydratez-vous, et la collation qui vous est offerte ne sera pas de refus !

Mangez sainement dans la journée et évitez les efforts physiques.

 

Bien sûr, si jamais une anomalie est dépistée lors de l’analyse de votre sang, vous en serez informé.

 

Le don du sang est un véritable don de vie, mais un geste simple qui ne prend que peu de temps. En 1h à 2h30 (selon le don que vous faites), vous sauverez des vies ou vous contribuerez à améliorer les traitements de nombreuses personnes malades. C’est peu pour vous, mais beaucoup pour eux. Alors n’hésitez pas à rechercher un point de collecte près de chez vous.

Articles similaires