Prévention

Prendre soin de sa santé : les bonnes pratiques à suivre !

La santé est certainement le bien le plus précieux que nous possédons. Elle conditionne nos vies. C’est généralement quand on la perd, que l’on se rend compte à quel point elle est essentielle.

 

Comment en prendre soin et la conserver ? Quelles sont les pratiques à suivre ? Comment pouvons-nous vous accompagner dans cette démarche ?

 

À l’occasion de la Journée Mondiale de la Santé, revenons sur ce que signifie être en bonne santé et comment faire pour le rester.

 

La santé, votre bien le plus précieux

 

Depuis l’Antiquité et Hippocrate, la santé est une affaire prise au sérieux par les Hommes.

Il est d’ailleurs de tradition, à l’occasion de la nouvelle année, de se souhaiter « une bonne santé ».

 

Mais la santé, qu’est-ce que c’est ?

 

Voici la définition de l’OMS : « La santé est un état de complet bien-être, physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

 

À tort, nous pensons que l’absence de maladie ou de maux physiques est le signe d’un bon état de santé.

 

Elle ne dépend pas seulement de votre état physique, mais aussi de votre état psychique et de votre environnement.

 

Par exemple, vous pouvez estimer être en bonne santé, car vous n’avez pas de symptômes. Mais si vous êtes sédentaire, si vous avez des difficultés à vous endormir ou que vous vivez dans une ville très polluée : vous ne l’êtes pas forcément !

 

Être en bonne santé, c’est aussi avoir accès aux soins facilement et aux vaccins élémentaires contre les maladies graves. C’est le cas pour les populations des pays développés.

 

 

Comment savoir si vous êtes en bonne santé ?

 

Pour savoir si vous êtes en bonne santé, vous devez être à l’écoute de votre corps (et de votre esprit) au quotidien.

 

Vous pouvez vous référer à des indicateurs simples :

 

  • Votre poids est stable (ni trop élevé, ni trop bas)
  • Vous mangez à votre faim (ni trop, ni pas assez)
  • Vous n’êtes pas (trop) sédentaire
  • Vous dormez bien
  • Vous ne fumez pas
  • Vous avez une activité sexuelle régulière et épanouissante
  • Vous n’avez pas de soucis importants qui génèrent du stress

 

Si vous ne cochez pas toutes les cases, alors vous pouvez tenter de modifier certaines habitudes de vie.

 

L’hygiène de vie : la condition de votre bonne santé !

 

L’hypertension, l’obésité ou encore le diabète sont des maladies qui touchent plutôt les pays développés à cause d’une alimentation trop riche et d’une vie sédentaire.

 

Une bonne hygiène de vie permet de se protéger de certaines maladies et prolonge votre espérance de vie.

 

Une alimentation saine

 

L’alimentation est un des piliers du bon fonctionnement du corps humain. C’est un besoin vital.

 

Hippocrate considérait même que la nourriture est un médicament pour l’Homme.  « Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture ».

 

Pour qu’il fonctionne bien, votre organisme a besoin d’aliments variés et d’eau.

Il ne s’agit pas de se priver, mais de manger à sa faim, en quantité raisonnable.

 

 

Pour adopter une alimentation saine, vous pouvez :

 

  • Consommer au moins 5 portions de fruits et légumes chaque jour
  • Limiter votre consommation de graisses saturées (charcuteries, fromages, viennoiseries)
  • Consommer du poisson, des œufs ou des viandes blanches
  • Augmenter la consommation de sucres lents comme le riz ou les pâtes
  • Limiter votre consommation d’alcool, de boissons sucrées et de café

 

Pensez également à boire beaucoup d’eau, au moins 1,5 L chaque jour.

 

Une activité physique régulière

 

Selon l’association Attitude Prévention, les Français restent assis 7h24 par jour. C’est certainement le cas pour vous également, et ce n’est pas surprenant… Entre le travail, les trajets en voiture et les séances télé le soir, difficile de ne pas être sédentaire…

 

Pourtant, la pratique d’une activité physique régulière permettrait de réduire de 33 % les accidents vasculaires cérébraux et de 12 % l’hypertension.

 

Pour être en bonne santé, il est recommandé de pratiquer 30 min d’activité physique par jour.

 

Pour y parvenir, pas besoin de courir 10km ! Vous pouvez :

 

  • Vous rendre au travail à pied ou à vélo
  • Privilégier les escaliers à l’ascenseur
  • Faire une marche rapide chaque jour
  • Faire de longues balades avec votre chien
  • Pratiquer un sport régulièrement (natation, course à pied, randonnée)

 

Pour en savoir plus, retrouvez notre article sur l’importance d’une activité physique régulière.

 

Une bonne alimentation et une activité physique régulière contribuent à un sommeil réparateur et à un bon moral. Deux critères importants pour la santé.

 

 

Préservez votre santé en consultant !

 

Être à l’écoute de son corps

 

Soyez à l’écoute de votre corps. C’est lui qui vous indiquera votre état général.

 

Si vous ressentez que quelque chose ne va pas, n’hésitez pas et consultez votre médecin traitant.

 

Il pourra réaliser un bilan complet et éliminer toute pathologie grave.

 

En règle générale, ayez le réflexe de consulter quand :

 

  • Vous n’avez pas d’énergie depuis plusieurs semaines
  • Vous êtes essoufflé lors d’un effort modéré
  • Vous avez perdu du poids (plusieurs kilos en quelques semaines) sans faire de régime
  • Vous avez une infection virale de type rhume, gastro ou infection urinaire qui ne passe pas
  • Vous avez perdu l’appétit
  • Vous vous sentez déprimé et seul

 

Vous devez prendre au sérieux l’un de ces symptômes. Ils sont le signe que votre organisme fonctionne moins bien.

 

Consulter et se faire dépister même quand tout va bien !

 

Vous n’avez pas de symptômes particuliers et vous vous sentez bien ? Il est malgré tout conseillé de consulter votre médecin traitant et des spécialistes chaque année pour réaliser un check-up santé.

 

Certaines maladies sont silencieuses, d’où l’importance de se faire suivre régulièrement pour préserver sa santé.

 

Chaque année, les autorités sanitaires recommandent de :

 

  • Consulter votre médecin traitant
  • Réaliser un bilan sanguin
  • Vous rendre chez le dentiste pour un détartrage
  • Consulter votre gynécologue si vous êtes une femme.

 

 

En plus de ces rendez-vous annuels, le dépistage est à prendre très au sérieux. Plus une maladie est diagnostiquée tôt, plus les chances de guérison sont importantes.

 

Nous vous en parlons régulièrement ici, mais voici un rappel des dépistages réguliers à effectuer :

 

  • Le cancer colorectal, à partir de 50 ans, tous les deux ans
  • Le cancer du sein, à partir de 50 ans, tous les deux ans
  • Le cancer de la prostate, à partir de 50 ans, tous les deux ou trois ans
  • Le cancer du col de l’utérus, dès 25 ans, tous les trois ans

 

 

Lamie mutuelle s’engage pour votre Santé en vous accompagnant au quotidien

 

Votre santé dépend de nombreux critères tels que votre alimentation, votre activité physique, les dépistages réguliers que vous effectuez, mais également de votre qualité de vie au sens large.

 

Elle dépend aussi de nous, votre Mutuelle, et ce, depuis plus de 70 ans.

 

C’est pourquoi au quotidien, nous nous engageons à vous faciliter l’accès aux soins en remboursant vos frais de santé.

 

Mais nous allons plus loin. Nous avons à cœur d’inscrire notre action dans une démarche préventive. Nous sommes engagés pour votre Santé, tout au long de votre vie.

 

Rédaction : Célia Gouverneur

 

 

Articles similaires