Conseils

Expatriation : la check-list indispensable avant de partir

Ça y est, vous avez décidé de changer de vie et de vous expatrier. Peut-être suivez-vous votre conjoint(e) ou alors c’est vous qui avez pris les devants. Dans les deux cas, vous avez raison de vous envoler vers de nouvelles aventures. Vous auriez tort de vous priver d’une telle expérience de vie !

Cependant, avez-vous pensé à toutes les formalités que cela incombe ? Non pas que nous voulions vous décourager, loin de là. Mais, plusieurs d’entre elles demandent du temps, selon le pays où vous vous expatriez.

Anticipez, et votre expatriation n’en sera que plus réussie ! Prêt pour remplir votre checklist ?

 

J-90 (au minimum) : prenez votre plus beau carnet. Notez, dans les moindres détails, tout ce que vous devez faire pour vous assurer une expatriation sereine.

Selon le pays où vous vous expatriez, certaines démarches prennent du temps, comme par exemple, l’obtention d’un visa. Les délais sont variables selon les pays, en fonction des législations locales ou du contexte actuel.

 

De plus, alors que certains points paraissent évidents (comme l’obtention d’un visa), d’autres nettement moins. Par exemple, un jeune futur expatrié pensera rarement à avertir sa caisse de retraite de son départ à l’étranger.

Autre exemple : si vous vous expatriez dans le cadre de votre travail, votre entreprise vous accompagnera. Mais, très certainement oubliera-t-elle de vous prévenir des formalités sanitaires concernant votre chat !

 

Faire une to do list vous évitera des oublis et des mauvaises surprises une fois sur place. Et cela concrétisera votre projet. Vous y êtes (presque) !

 

Prenez connaissance des démarches indispensables à l’expatriation

Tout d’abord, renseignez-vous sur votre futur pays d’accueil.

Vous connaissez peut-être déjà par cœur les coins à découvrir et vous avez probablement imaginé votre nouvelle vie.

Toutefois, revenez à des choses plus pratico-pratiques, même si ce n’est pas forcément une partie de plaisir. Quelles sont les démarches administratives indispensables à votre expatriation ?

 

Carte d’identité, passeport, visa, couverture santé, système scolaire, logement, banque, formalités douanières (pour votre animal domestique ou votre véhicule, par exemple), permis, assurance, etc. Rares sont les pays à disposer du même système d’administratif.

 

Informez de votre départ

Informer son entourage de son expatriation, cela va de soi.

Son entreprise aussi, mais pensez à en parler tôt pour que votre départ se passe dans de bonnes conditions. Cela laissera également le temps à votre employeur de trouver un remplaçant, et de le former.

 

De plus, si vous êtes locataire, déposez votre préavis. A contrario, si vous êtes propriétaire, confiez votre bien à une agence immobilière pour la vente ou la location.

 

 

Aussi :

  • Informez les impôts de votre changement d’adresse ;
  • Informez votre caisse de retraite, la sécurité sociale, votre mutuelle, et autres organismes comme la CAF ;
  • Prenez rendez-vous avec la banque, et évaluez les options avec votre conseiller.

 

Réalisez les documents administratifs de votre expatriation

Selon le pays d’expatriation, vous aurez besoin d’un passeport, ou alors seule une carte d’identité suffira. Dans les deux cas, la validité doit être supérieure à 6 mois. En effet, certains pays requièrent cette validité, non négociable.

 

Si nécessaire, faites votre demande de visa au plus tôt, auprès de l’ambassade ou du consulat de votre pays d’accueil. Cela vous permettra d’obtenir un permis de séjour et de travail une fois sur place.

 

De plus, si vous en avez besoin, demandez un permis de conduire international. Vous pouvez en faire la demande sur le site officiel de l’administration française.

 

Aussi, souscrivez à une assurance rapatriement, ainsi qu’à une assurance santé internationale pour couvrir vos frais médicaux. Et si votre pays d’expatriation est européen, commandez une carte européenne d’assurance maladie sur votre espace CPAM. Celle-ci est valable 1 an.

 

Enfin, faites une copie (papier et en ligne) de tous les documents importants : passeport, pièce d’identité, acte de naissance, livret de famille, etc.

 

Faites un check-up médical

La France possède l’une des meilleures couvertures santé au monde. Autant en profiter, pour éviter tout problème de santé à l’étranger.

Alors, faites le point avec votre médecin traitant : bilan de santé complet, suivi de votre éventuel traitement médical, ordonnance pour 6 mois si possible, vaccins nécessaires, risques sanitaires encourus…

Prenez également rendez-vous chez le dentiste, ou encore le gynécologue.

Et emportez les ordonnances avec vous.

 

Toutefois, comme mentionné précédemment, une couverture santé adaptée à votre situation et vos besoins est indispensable pour couvrir les frais médicaux de votre famille.

 

Anticipez votre déménagement

Signalez votre changement d’adresse à la Poste, et organisez le suivi de votre courrier.

 

Côté pratique, soit vous emmenez certains de vos meubles, soit vous vous séparez de tout.

Dans le premier cas, anticipez votre déménagement en faisant plusieurs demandes de devis, notamment auprès des sociétés internationales certifiées. Ensuite, à vous le tri et les cartons !

Dans le second cas, le tri sera aussi de la partie. À vous de voir si vous voulez vendre ou donner. Ou alors, entreposez vos affaires dans un garde-meubles, tout au long de votre expatriation.

 

Aussi, pensez à résilier vos abonnements : gaz, électricité, internet et téléphone.

À ce sujet, lorsque l’on déménage, on a tendance à oublier de résilier l’ensemble de ses abonnements liés aux loisirs et signaler le changement d’adresse auprès des commerces par exemple. Évitez de faire cette erreur, au risque de continuer à payer un service dont vous n’avez plus besoin.

 

Enfin, si vous avez des enfants, n’oubliez pas de les inscrire dans une école. La recherche peut être longue, l’anticipation est donc ici aussi de mise. Bien sûr, prévenez l’établissement actuel, pour récupérer les dossiers scolaires de vos enfants.

 

 

Vous avez rempli toute votre checklist pour vous expatrier sereinement ?

Vous pouvez souffler… ou presque. Eh oui, il y a encore quelques formalités à réaliser une fois sur place. Mais bien moindre, on vous rassure.

Selon votre pays d’expatriation, vous devrez :

  • Effectuer certaines démarches obligatoires, inhérentes au pays que vous avez choisi : permis de séjour, fiscalité, permis de conduire local si besoin, affiliation à la sécurité sociale, etc. D’où l’importance de bien se renseigner, en amont, sur les formalités administratives de votre pays d’accueil.
  • S’inscrire en ligne au   registre consulaire et également sur la liste électorale consulaire, si vous voulez voter en France depuis l’étranger.

Qu’est-ce que le registre consulaire ? Il s’agit d’un registre des français installés hors de France. L’inscription n’est pas obligatoire, mais y figurer facilitera vos démarches administratives.

  • Vous installer ! Il est temps de vous adapter à votre nouvel environnement et de profiter pleinement de votre expatriation.

 

 

 

Articles similaires